En tant que parents nous nous demandons s’il :

– faut aider les enfants à marcher, alors qu’ils ne savent pas encore le faire par eux-mêmes
– faut asseoir son enfant, alors qu’il ne tient pas assis tout seul
– faut mettre les enfants sur le dos, sur le ventre, dans un parc…

Alors voici une série d’articles et d’ouvrages qui montrent les effets positifs d’une motricité libre et du portage, sur l’apprentissage et la confiance en soi, et qui invite les parents à laisser progresser les enfants à leur rythme.

* Article : “Apprendre autrement, un apprentissage autonome” Magazine Peps n°1 (p.60-61) d’A-Marie BOSEMS.

* Article : “Quand le portage conduit à la motricité” de Marion Lefeuvre, Psychomotricienne, Formatrice et Consultante en périnatalité et petite enfance, Magazine JDP Enfance – Mars-Avril 2018

* Article : “Réflexes primitifs – Un chaînon manquant ?” de Claire LECUT, Formatrice et Consultante RMT™,Édu-Kinesthésique®, Spécialisée en Intégration Sensorimotrice des réflexes primitifs et posturaux à l’IME Expérimental pour les Autistes Maïa – Extrait du Magazine Profession Kiné n°9 – Partie 1, Partie 2

* Site de référence de la motricité libre : http://www.pikler.fr

* 4 livres de référence qui parlent de la motricité chez l’enfant :
– les livres de Chantal de Truchis, de Michèle Forestier et d’Yveline Héront nous parlent de la motricité libre
– le livre de Marie-Claude Maisonneuve nous parle du lien entre les difficultés d’apprentissages scolaires et les réflexes moteurs non intégrés

* Formations : Si vous souhaitez accompagnez votre enfant et avoir des bases sur l’accompagnement de la motricité de votre enfant, nous vous recommandons de suivre le stage L’alphabet du mouvement” (4 jours) qui fait partie de l’approche I.M.P. (Intégration Motrice Primordiale) et/ou le stage “Neuroludo” (4 jours) qui travaillent tous les 2 sur l’intégration des réflexes moteurs favorisant l’apprentissage.

Share This