ECLA® – Ecoute Créative du Langage dans l’Accompagnement

Sans métaphore, nous ne pourrions pas parler de nos expériences les plus fondamentales”
George Lakoff et Mark Johnson

Sabah EH HIHI
Kinésiologue
Conceptrice et Formatrice de la méthode ECLA®
www.sabah-nantes-kinesiologue.fr

Vidéo 1 de présentation de la formation
“ECLA – Ecoute Créative du Langage dans l’Accompagnement”

Vidéo 2 de présentation de la formation
“ECLA – Ecoute Créative du Langage dans l’Accompagnement”

Pré-requis

Etre familier des étapes du protocole « standard » en kinésiologie. Le “TFH Métaphores” et ce cours sont complémentaires.

Prix – Durée

300 euros – 3 jours

Date

13 au 15 février 2019

Matériel fourni :

Feuille de route du cours, résumé des notions-clés à retenir, bibliographie et références

Matériel nécessaire

Votre disponibilité, votre curiosité et un certain lâcher-prise 🙂

Présentation

POUR UNE ECOUTE LUMINEUSE DES MAUX

La Méthode ECLA®Ecoute Créative du Langage dans l’Accompagnement – créée par Sabah El hihi, est une approche qui facilite l’accompagnement en kinésiologie. La formation dédiée aux étudiants en kinésiologie et aux kinésiologues déjà installés, est née du croisement de l’approche « Métaphores » de John Thie (créateur du Touch for Health) et du décryptage créatif des mots grâce au Langage Des Oiseaux.

Cette formation de 3 jours est orientée sur les métaphores, l’accompagnement, l’art du questionnement, le langage des oiseaux (créatif) pour renforcer votre écoute et votre intuition en séance. Une formation enrichissante qui booste la confiance en soi, et améliore votre posture d’accompagnant !

Contexte : Les mots employés par le client sont des plus intimes. Dans le cadre d’une séance, son vocabulaire est loin d’être banal, anodin voire commun même si les mots utilisés sont ceux du langage courant. Comme l’écrit Joëlle Mignot[1] : « Le sens caché des mots utilisés par nos consultants et par nous-même peut être autant de pierres précieuses dans le décodage de leur problématique (…) Il s’agit donc d’aller voir ce qui se passe d’une certaine façon sous les mots et leurs agencements, c’est-à-dire les expressions. Cela implique une écoute différente, non plus attachée au contenu manifeste mais au contenu latent. Ainsi, écouter l’autre à travers ce prisme permet de se dégager du sens premier de l’expression, de l’entendre autrement et (…) de prendre par conséquent une position très différente de l’écoute quotidienne et ordinaire. »

Les mots utilisés en séance par le client sont des pelotes de vie, dont on peut tirer la ficelle avec délicatesse.

« Chaque mot est une part de Vérité : une lumière venant éclairer une ombre » Sabah El hihi

ET CLA…K !

Qu’y a-t-il derrière cette méthode ? Un processus d’accompagnement permettant au kinésiologue d’être dans une posture d’écoute ouverte, active et participative. Cette qualité d’attention lui permet de capter dans le discours de son client un ou des mots-clé. A partir de ce-s mot-s, il puise dans sa créativité et le langage des oiseaux pour trouver une métaphore, une association d’idée éventuellement éclairante pour le client. A cette étape, le tour est presque joué ! Il lui faut formuler une question pertinente… et CLA…K ! Le tilt, la prise de conscience ou tout simplement une lecture nouvelle qui va faire son chemin pour le client.

FORMATION 3 JOURS

Ce cours fait appel à vos facultés sensibles comme :

l’observation du non-verbal: test musculaire, gestuelle, posture du client, intonation de voix…
l’écoute active-créative : métaphores, lapsus, jeux de mots ou de sonorités

C’est un stage qui se présente comme un atelier où je lie la théorie à la pratique. Vous aurez des éléments issus des dernières recherches scientifiques au sujet du corps/cerveau et des métaphores ainsi que des activités pratiques pour « sentir » qu’est-ce qu’une métaphore, quoi entendre en séance, etc. Je vous partagerai le fruit de mon travail en la matière.

Nous aborderons durant les trois jours de formation, des notions essentielles comme :
– Qu’est-ce qu’une métaphore ?
– Les usages des métaphores en Touch For Health®
– Comment le cerveau et le corps réagissent aux métaphores ? Nous aborderons la notion capitale de « cognition incarnée »
– L’importance du langage non-verbal
– L’accompagnement en kinésiologie
et le rapport entre « écouter » et « entendre ».
– Le Langage des Oiseaux, qui aide à décrypter un nouveau sens aux mots, soit par un jeu de sonorités, soit par des jeux de mots (verlan, anagrammes, fragments de mots…), soit enfin par le recours à la symbolique des lettres.
La mise en pratique en séance et le partage de cas concrets en consultation
L’usage des métaphores dans les thérapies brèves (hypnose, PNL, EFT…)

Vous repartirez avec une méthodologie concrète pour savoir « poser les (bonnes) questions métaphoriques » et ainsi encore mieux accompagner vos clients !

Soyez curieux et curieuses ! C’est un stage créatif qui va faire appel à vos compétences dans 4 dimensions :

– Dimension physique : expérimenter la métaphore et l’accompagnement par le jeu et des activités pratiques
– Dimension mentale : acquérir de connaissances, théories en la matière
– Dimension émotionnelle : apprendre à libérer la charge « é-mot-ionnelle » des maux pour soi et pour l’autre
– Dimension intuitive : apprendre à écouter pour mieux entendre l’autre et poser les bonnes questions.

Exemple en séance 

Mlle Berthe consulte en kinésiologie pour avoir plus confiance en elle. Malgré un poste à responsabilité et une reconnaissance professionnelle, elle n’est jamais satisfaite et se sous-estime. Elle se dit « réservée », elle dit « ne pas sortir du rang » dans sa vie quotidienne. Le vocabulaire employé par analogie renvoie au champ lexical militaire. La première question métaphorique : « Avez-vous un ou des membres de votre famille dans l’armée ? ». Surprise, elle répond positivement. Son grand-oncle a été décoré pour ses faits d’armes en Indochine. C’est « la réussite » de la famille. Après lui, le déluge comme on dit. Au fil de la séance, quand elle évoque son stress à sortir de sa zone de confort au quotidien, elle répète tel un tic de langage le mot « finalement ». Grâce à l’écoute créative et la méthode ECLA®, je décrypte « FIN/ALLEMANDS » et lui demande « La seconde guerre mondiale a-t-elle eu une place importante dans votre histoire familiale ? »   ECLA…K ! Son père est féru d’Histoire et il s’intéresse surtout à la Seconde Guerre mondiale mais elle ne sait pas pourquoi. Quelques jours après la séance, elle a pu lui en parler. Son père lui a révélé que cette période de l’Histoire a divisé leur famille et qu’il a été « en guerre » contre son grand-père. Elle était enthousiaste d’avoir osé parler de sa séance avec son père et découvert ce lien.

 

Formatrice

Qui suis-je et pourquoi un cours sur les métaphores et l’accompagnement ?

Je suis Sabah El hihi, kinésiologue certifiée. J’intègre dans mes pratiques le corps et l’esprit, l’immatériel et le matériel, le spi-rituel et le physique. J’aime les découvertes de l’Etre et accompagne le corps à se soigner par le « je » ! La créativité est mon joli défaut, que je mets au service de l’épanouissement personnel et professionnel des femmes. Je suis animée par les transformations positives à l’échelle individuelle comme collective. C’est ma sensibilité à la communication en général et aux relations humaines en particulier qui m’a conduite à faire un travail de recherche et d’analyse sur le sujet : « En quoi les métaphores enrichissent la relation d’accompagnement en kinésiologie ? » Mon expérience en tant que conceptrice-rédactrice en agence de publicité (pendant plus de 9 ans) m’a largement familiarisé avec le concept de « métaphores ». Comment ce qui m’a permis de susciter l’intérêt d’un public large peut aujourd’hui enrichir une approche individuelle plus consciente de l’autre dans ce qu’il est vraiment, pour mieux l’accompagner ? C’est de cette question qu’est né un travail d’écriture autour de ce sujet et ce premier cours en la matière.